KWZ

Au cours des dernières années, des périodes de basses eaux plus longues et plus fréquentes ont lancé un défi au transport fluvial sur le Rhin. D'un point de vue purement technique, les bateaux fluviaux peuvent charger moins de marchandises lorsque le niveau d'eau est plus bas car leur tirant d'eau doit alors être plus petit. À l'inverse, cela signifie que pour la même quantité de marchandises à charger, un tonnage plus important doit être mis à disposition. Ce qui coûte de l'argent, et plutôt deux fois qu'une : un nombre plus important de bateaux doit être mis à disposition et le prix augmente car la demande en fonction du tonnage est plus élevée. Par le passé cependant, on a toujours navigué, quel que soit le niveau d'eau !

Nos suppléments pour basses eaux tiennent compte de ces valeurs empiriques qui sont dictées par la nature et le marché de l'affrètement. Pour tous les acteurs du transport de conteneurs, les réglementations forment une base commerciale équitable qui nous permettra de continuer à transporter vos conteneurs, même lors des futures périodes de basses eaux.

Les périodes prolongées de basses eaux posent des problèmes importants au transport fluvial car la capacité de chargement des bateaux fluviaux chute proportionnellement à la baisse du niveau de l'eau. D'un point de vue purement technique, les bateaux fluviaux peuvent charger moins de marchandises lorsque le niveau d'eau est plus bas car leur tirant d'eau doit alors être plus petit. Les coûts augmentent pour leur part de manière exponentielle. En effet, non seulement les bateaux disponibles sont plus faiblement chargés, mais il est en outre nécessaire de mettre à disposition un tonnage plus important. Ce tonnage devient d'autant plus cher que le niveau de l'eau chute car le marché ne cesse de se resserrer. Afin de couvrir ces coûts supplémentaires, nous avons besoin d'appliquer, à partir d'un certain niveau d'eau, ce que nous appelons les suppléments pour basses eaux.

Nous devons tenir compte de faits qui nous sont imposés par la nature et le marché de l'affrètement. Pour tous les acteurs du transport de conteneurs, les réglementations forment une base commerciale équitable qui nous permettra de continuer à transporter vos conteneurs, même lors des périodes de basses eaux. Nos suppléments pour basses eaux prennent en compte ces valeurs empiriques et se basent ainsi sur le poids réel du conteneur. Cela signifie que les suppléments sont calculés par conteneur et non par EVP.

Par ailleurs, il n'existe pas d'interdiction de naviguer pour cause de basses eaux. Il devient seulement improductif de continuer à transporter des conteneurs par voie fluviale. Les conditions nautiques et la situation du marché de l'affrètement devant être entièrement réévaluées à partir d'un certain niveau d'eau - déjà très bas, nous ne pouvons nous engager à effectuer un transport fluvial ni donner un prix pour un tel transport à partir de ce niveau d'eau (voir dans le tableau : « Accords libres »). Nous vous informerons au cas par cas.

Mis à part les aléas de la météo, vous pouvez vous fier à Contargo. Nous transportons vos conteneurs à destination en toute sécurité et, s'il n'y a plus d'autre solution, nous pouvons également basculer vers un autre mode de transport.

Information brochure "BASSESEAUX" effective from 1 July 2017 Afficher Télécharger
Niveau

22/05/2019

Kaub 264 +81
Ruhrort 355 +13
Emmerich 190 -5

Des informations sur SBE ICI

Énergie surtaxe

BAF Index

05/2019
8
06/2019
9

Plus d’informations ICI

TFS Index

05/2019
0
06/2019
0

Plus d’informations ICI

Copyright © CONTARGO. All Rights Reserved.