27/05/2016

Lancement de la procédure d'approbation des plans pour le terminal de Bâle Nord

La société Gateway Basel Nord AG a soumis aujourd'hui à l'Office fédéral des transports la demande et les documents requis pour la procédure d'approbation des plans de la première étape des travaux du grand terminal de Bâle Nord.

Un grand terminal trimodal servant d'interface au trafic intermodal devrait voir le jour à Bâle Nord. Cette installation de transbordement reliera la route, le rail et la voie fluviale sur un site de CFF Cargo. «C'est un emplacement unique pour des prestations performantes de transbordement des transports d'import-export», souligne Andreas Stöckli, CEO de Rhenus Alpina, lors de la conférence de presse donnée le 26 mai 2016 à Bâle.

Ce terminal fera le lien entre le corridor de fret ferroviaire Rhine-Alpine, le réseau ferroviaire suisse et la voie fluviale du Rhin. Dans un premier temps, l'installation sera construite pour des transbordements bimodaux rail/route et rail/rail. Les capacités pourront ensuite être développées, et le raccordement au Rhin pourra être réalisé grâce à la construction d'un nouveau bassin portuaire.

Réalisation conforme au calendrier

Une nouvelle étape a été franchie dans la réalisation du projet: le 9 mai, Gateway Basel Nord AG a soumis une demande dans le cadre de la procédure ou demande d'approbation des plans auprès de l'Office fédéral des transports. L'OFT chargera le canton de Bâle-Ville d'effectuer la mise à l'enquête publique du projet. Celle-ci devrait intervenir en août 2016 et durer quatre semaine. Les coûts d'investissement de la première étape des travaux du terminal se chiffrent à 73 millions de francs. La demande de financement a été soumise en novembre 2015 déjà à l'Office fédéral des transports. L'approbation est attendue pour cette année encore.

Plus-value pour le concept NLFA

Le terminal de Bâle Nord est équipé pour recevoir des trains de 750 mètres, conformément aux standards européens de fret ferroviaire. «Nous entendons mettre ce terminal en service en 2019 et misons sur les synergies avec la NLFA», annonce Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo. Avec la réalisation du corridor 4?mètres entre Bâle et l'Italie, la Suisse disposera dès 2020 de l'infrastructure nécessaire au passage de trains de marchandises longs et productifs sur l'axe nord-sud. «Le terminal de Bâle Nord s'intègre au concept de NLFA et contribue ainsi à un fret ferroviaire compétitif pour l'économie suisse», poursuit Nicolas Perrin. La Suisse nord-occidentale profitera d'un équipement de transbordement performant qui renforcera le site logistique de Bâle.

Aménagement par étapes

Le développement des capacités interviendra en plusieurs étapes. La première, faisant l'objet de la demande en cours, porte sur un terminal bimodal pour le transbordement de 140?000 EVP. Dans un second temps, cette capacité sera portée à 210 000 EVP. Dans une phase ultérieure, les Ports rhénans suisses souhaitent relier le terminal à un nouveau bassin portuaire pour le transbordement trimodal (route-rail-eau) et directement raccordé au port rhénan de Petit-Huningue. Le nouveau bassin portuaire permettra d'intégrer la navigation intérieure de manière efficace et de porter les capacités à 390?000 EVP d'ici à 2030. «Au point d'accès à la partie navigable du Rhin, le long du corridor de fret ferroviaire Rotterdam-Bâle-Gênes, la navigation requiert un raccordement efficace au réseau national de distribution d'import-export. Avec ses tunnels de base du Saint-Gothard et du Ceneri, la NLFA offre une chance de renforcer le transfert des transports fluviaux vers le rail», ajoute Hans-Peter Hadorn, directeur des Ports rhénans suisses.

Un emplacement optimal sur l'axe nord-sud

Le terminal trimodal Bâle Nord bénéficiera d'un emplacement optimal pour le trafic de marchandises international et permettra de regrouper les transports de containers issus des trafics d'importation et d'exportation suisses. Ce grand terminal offre à la Suisse la possibilité de transbordement qui lui faisait défaut jusqu'à présent, pour faire face aux flux croissants de marchandises entre la Suisse et les ports maritimes ainsi que vers les grands terminaux continentaux. Il élimine les contraintes de capacité au port rhénan de Petit-Huningue. La concentration en un seul site ainsi réalisée des volumes de marchandises d'import-export en Suisse transportés sur le rail et par voie fluviale crée les conditions d'un renforcement du transfert de la route au rail pour la poursuite des transports en Suisse.

Gateway Basel Nord AG.

Les trois entreprises suisses de logistique et de transport Contargo, Hupac et CFF Cargo ont fondé la société Gateway Basel Nord AG en juin 2015. Cette société a son siège à Bâle. Elle planifie et réalise le terminal d'import-export de trafic combiné de Bâle Nord avec les Ports rhénans suisses.

Back
Niveau

23/10/2020

Kaub 130 -11 SBE
Ruhrort 288 -5
Emmerich 133 -7

Des informations sur SBE ICI

Énergie surtaxe

BAF Index

10/2020
2
11/2020
1

Plus d’informations ICI

TFS Index

10/2020
0
11/2020
0

Plus d’informations ICI

Copyright © CONTARGO. All Rights Reserved.